Biographie

Dgero, c’est la passion du Zinc.

Vingt-quatrième élément de l’écorce terrestre, présent dans l’air, l’eau, la roche ,la biosphère, essentiel au processus biologique vital pour l’homme et les plantes, recyclable à l’infini, se patinant avec le temps et devenant ainsi marbré bleu gris, le Zinc est un créateur d’émotions.

C’est en 2008 que tout commence dans le domaine de la décoration intérieure et extérieure. Dgero oriente ses créations vers une alliance entre monde végétal et Zinc en inventant des tableaux végétaux modulables à l’infini en collaboration avec des fleuristes.

En 2011, guidé par son désir de susciter l’émotion au travers de ses œuvres,  Dgero se tourne vers la sculpture. 
Sa série de 23 bustes Fantasmes de mes nuits blanches inaugure un travail figuratif qui évoluera vers un univers abstrait. 

En 2015, installé dans les Caraibes, l’environnement tropical et les contraintes de la vie insulaire l’amènent naturellement à  l’upcycling. 
Porteur d’un message eco responsable, l’upcycling est un concept de revalorisation et détournement de produits que l’artiste met ici au service de l’art. 
Dgero souhaite ainsi insuffler une nouvelle vie aux objets, tout en éveillant les consciences aux enjeux écologiques de l’île.
Les ressources Martiniquaises offrent à Dgero une inspiration renouvelée, et toujours aussi Zinglée !

Le Zinglé c’est une signature écodesign.